L'électrique, une nouvelle façon de consommer la voiture

 

La voiture électrique permet aussi de consommer la voiture différemment. Toutes les marques n'auront pas forcément le même fonctionnement.

Peugeot, par exemple, compte sur la voiture électrique pour augmenter son offre de véhicules en location ponctuelle. En effet, la marque a mis en place les mobile units (MU) acquises lors du chargement d'une carte prépayée spéciale. Chaque MU vaut 20 centimes d'euros. Une inscription sur le site MU et un coup de fil suffisent pour réserver un véhicule, tous les accessoires (casque, gants, siège enfant, etc.) étant fournis. Ce service est actuellement fourni sur Paris et dans quatre autres villes de France. Peugeot, qui compte déjà 3 000 clients MU, prévoit de déployer son concept dans les 50 plus grandes cités européennes. L'objectif du constructeur est double, comme l'explique Marc Giulioli, directeur du marketing de Peugeot-France : "Créer du trafic dans nos points de vente et renouveler notre approche commerciale." Le lancement de MU est ainsi étroitement lié à celui de l'iOn, la voiture 100 % électrique de Peugeot. Le prix de vente de cette petite citadine étant très dissuasif (environ 30 000 euros, prime d'Etat déduite), le constructeur parie sur la location pour convertir ses clients à l'électrique. "Elle rejoindra la flotte MU au début de 2011, à un tarif très attractif, légèrement inférieur à celui d'une 107", révèle Marc Giulioli. L'abonné bénéficiera ainsi, à la carte, d'une voiture électrique idéale pour ses trajets en ville, d'une berline diesel pour partir en week-end en famille ou d'un scooter pour faire son shopping le samedi. Une formule spéciale sera créée pour la location en longue durée des voitures électriques, à 500 euros par mois, entretien et assistance compris.

Il existe un autre projet, en cours de développement dans la région parisienne mais déjà développé à Lyon : les Autolib'. Mille stations et 3000 voitures électriques seront disponibles. Le service fonctionnera 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 700 stations seront installées à Paris (500 stations de 4 places et 200 stations de 10 places) et 300 stations seront disponibles sur les 27 communes de banlieue participant au projet.Il faudra être titulaire du permis de conduire pour utiliser une Autolib'. L'abonnement sera obligatoire pour prendre une voiture. Vous pourrez déposer un véhicule dans une station différente de celle de départ, réserver à l'avance (par téléphone mobile ou Internet) ou le prendre directement sur une borne. L'abonnement mensuel devrait être fixé entre 15 à 20 euros par mois. Puis, il faudra payer environ 5 euros par demi-heure d'utilisation. Des formules pour les étudiants, les familles ou encore les entreprises sont envisagées. Ce service sera disponible en octobre 2011. Pour plus d'informations, voyez ici.

Enfin, une dernière nouveauté associée aux voitures électriques, c'est la station d'échange de batterie. Ce concept a été développé par l'entreprise Better Place. Il consiste en une station automatisée qui vient retirer la batterie déchargée de votre voiture et qui la remplace par une autre qui aura été rechargée. Cette manoeuvre prend moins de 5 minutes. Pour l'instant, ce type de station reste spécifique d'une marque ou d'un modèle de véhicule électrique car l'accès à la batterie n'est pas standardisé et aujourd'hui les machines qui réalisent le remplacement ne sont pas adaptables à tous les types d'accès. Vous trouverez d'autres informations sur ce site, ou même sur le site de Better Place.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site