Standardisation des prises

 

Comme vous avez pu le constater sur d'autres pages du site, la standardisation des prises de rechargement représente un point critique pour que le phénomène "voiture électrique" puisse persister dans le temps. En effet, avec les voitures à combustion actuelles, quelle que soit la marque de votre voiture et où que vous soyez, en France ou à l'étranger, il vous est possible de faire votre plein sans problème. 

Pour les voitures électriques, les différents constructeurs n'ont pas tous choisi le même format de prise. Ainsi, selon la marque de votre voiture, et le pays où vous vous trouvez, les prises de rechargement seront différentes. Les différents acteurs impliqués dans l'élaboration et l'utilisation de ces voitures ont donc décidé de mettre au point une prise universelle. Pour Igor Czerny, président du service transport et véhicule électrique chez EDF, "la normalisation est un point essentiel" qui "favorisera l’émergence du véhicule électrique". Plusieurs projets sont en cours dont les suivants.

 

Plusieurs constructeurs tels que BMW, Fiat, Ford, GM, Mercedes, Mitsubishi, PSA Peugeot Citroën,Toyota, Volkswagen, et des énergéticiens tels que Eon, RWE, Vattenfall, EDF, Npower, Endesa et Enel, se sont réunis en 2009 et ont proposé le projet d'une prise triphasée supportant une tension de 400 volts pour 63 ampères.

Cette prise permettrait un rechargement plus rapide des batteries. Par exemple, pour une batterie de 20 kW ou 27 chevaux, le temps de charge serait réduit de six heures à une seulement.

“Une voiture doit pouvoir être rechargée en Italie, comme au Danemark, en Allemagne ou en France”, a expliqué la directrice en charge du développement des nouveaux secteurs d’activité chez le constructeur allemand RWE.

 

Un autre projet a été lancé courant 2010. Il s'agit d'un cordon électrique détachable avec deux prises différentes à ses extrémités ainsi que les prises associées côté voiture et côté borne. Ce projet est proposé par l'EV Plug Alliance, regroupant des industriels européens tels que Legrand, Schneider Electric et Scame. Les prises seraient sécurisées avec des obturateurs en plastique, étant donné la tension importante circulant dans cette structure.

Il existe deux catégories de puissance pour la prise côté borne : inférieure à 24 kW, qui pourra être installée chez les particuliers sans danger quelconque, et supérieure à 24 kW, qui ne pourra être manipulée que par des personnes informées, le cordon y étant définitivement fixé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site